Plats traditionnels éthiopiens Paris (75), alitcha wot ethiopia, beyayenetou Éthiopie, injera paris, messer wot (75)

Plats traditionnels éthiopiens Paris (75),  alitcha wot ethiopia, beyayenetou Éthiopie, injera paris, messer wot (75)

Restaurant Entoto
143-145, rue Léon-Maurice Nordmann 75013 PARIS
Le restaurant Entoto est ouvert tous les soirs du lundi au dimanche de 19H à 00H00
Réservation au 01 – 45 – 87 – 08 – 51

S’inscrire à la newsletter

Parmi les basiques de l’Ethiopie, on retrouve :

L’injera, pain de l’éthiopie, galette de pâte fermentée. « Wot » désigne toute sauce qui accompagne l’injera, réparti en deux catégories : le alitcha wot, sorte de purée de légumes sans épices et le kaï wot, c’est-à-dire épicé souvent à base de viande.

Le berberé, mélange de multiples épices (cumin, cardamome, clou de girofle, gingembre, piment de Cayenne…). Il parfume la plupart des plats en sauce.

Le niter kebbeh ou beurre clarifié, souvent mélangé à des épices ou à des condiments, entre également dans la préparation de nombreux plats.

Quelques plats traditionnels de l’Ethiopie :

– le ketfo, sorte de steak tartare, mélangé avec du beurre et du berberé et légèrement revenu à la poêle.

– le dulet, mélange d’abats et de tripes finement émincés et frits.

– le kékel, viande bouillie.

– le shiro,plat à base de pois chiches

– le wat , râgout de viande, poulet ou légumes

– les Tips, viandes grillées

Spécialité du poisson à l’éthiopienne : le shero wotet le messer wot, l’un à base de haricots l’autre de lentilles, le tout agrémenté d’ail et d’oignon. Ce sont des plats typiques des jours de jeûne.

Le mouton (beg), la chèvre (fiyeul), le bœuf (beré) et le poulet (doro) sont les viandes qui entrent dans la composition du wat, que l’on peut demander épicé (kaï wot) ou plus doux (alicha wot).

La viande est très couramment consommée, surtout les jours de fête, mais le porc, le lapin et le canard font partie des interdits alimentaires. On mange également beaucoup de poisson (assa).

Le wot d’agneau, de boeuf, de volaille, accompagné d’une grande variété de sauces ou de ragoûts, avec autant de choix en légumes (pour les végétariens), est la spécialité de la maison, bien copieuse.

Enfin, le beyayenetou est un assortiment de différentes préparations cuisinées, servi sur la base d’« ingéra ou injéra ».